Rechercher

Tendances Déco 2022 : le Glamping

Contraction de “glamour“ et “camping“, le glamping n’en finit plus de réinventer les codes de l’art de vivre au grand air.

En 2005, quand le mot apparait pour la première fois, sa construction laisse pourtant penser qu’il s’agit d’un pur produit du marketing. “Au début, c’était une posture un peu snob de retour à la nature destinée aux fameux bourgeois-bohêmes qui jouaient aux congés payés en se faisant un petit trip cabane, tente“. Force est de constater que le glamping a duré plus longtemps qu’un feu de camp. “Il répond à un vrai besoin de reconnexion. En villégiature ou chez soi, avec des cabanes qui deviennent des pièces en plus dans nos jardins, le glamping s’est imposé comme un nouvel art de vivre au grand air. Il s’est développé avec ses propres codes en matière d’aménagement et de décoration.

Cabane sur pilotis, tente en toile enduite, yourte, tiny house … Le “glampeur“ apprécie les coussins moelleux prêts eux aussi pour la vie au grand air. Les assises sur lesquelles, il s’installe après une excursion dans les bois garantissent un repos revigorant . Sous ses pieds, les tapis d’extérieurs habillent les terrasses. Parfaits s’ils sont 100% durables, faits à la main et dans des tonalités naturelles.

Naturel, c’est le mot clé. « Le glamping s’accorde avec une recherche d’authenticité ». Elle s’exprime par des matériaux nobles, des fabrications artisanales, des formes organiques. Les collections de Rock in the Kasbah remplissent en tous points cette mission et tout particulièrement la banquette Moh composée d’un assemblage de branches et de madriers vintage et habillée de coussins recouverts d’un tissage de coton chenille artisanal.



3 vues0 commentaire